Le prélèvement à la source 2019 : Infraction pénale

La CPME obtient l’abandon de l’incrimination pénale spécifique liée au prélèvement à la source.

Le ministre de l’action et des Comptes publics vient d’annoncer lors d’une interview au journal Le Parisien de ce jour l’abandon de toute incrimination pénale spécifique liée au prélèvement à la source, à savoir 15000€ d’amende et un an de prison sera supprimé du Code général des impôts.

Il s’agit là d’une décision importante dont il faut souligner la portée pour les chefs d’entreprise TPE/PME.

Partager sur facebook
Partager sur linkedin
Partager sur email
Partager sur whatsapp
Partager sur twitter

Inscrivez-vous à la newsletter "Revue d'Actu"

Renseigner votre adresse e-mail pour recevoir chaque mois toutes les dernières nouvelles comptables, fiscales et sociales, décryptées par nos experts !